L'EXPÉRIENCE
DU RESTAURANT

puce2

A l’angle de la rue de la Marine et de celle qui traverse le pont qui a donné son nom à la ville, le restaurant de Christelle et Rodolphe Regnauld retient l’œil par sa façade lumineuse, ses fenêtres fleuries et cette toque géante dessinée sur le mur. En s’approchant, on aperçoit déjà, à travers quelques baies vitrées, la cuisine et son équipe au travail. Vient le temps d’entrer dans cette maison définitivement accueillante.

 

L’ambiance chaleureuse marque immédiatement l’esprit, soutenue, ici par quelques couleurs vives et un salon aux fauteuils que l’on devine moelleux et confortables, et là par les sourires de l’équipe sincèrement heureuse d’accueillir ses hôtes de quelques instants.

Deux grandes salles divisent le restaurant. Vous entrez dans la première salle, élégante, chaleureuse, se voulant enveloppante dans les tons taupe, un parquet en chêne clair et un plafond à la française offrent une ambiance apaisante. La table est dressée sur des nappes aux même tons taupe avec une vaisselle raffinée et moderne. Ensuite vous entrez dans la deuxième salle, créée en 2019, se voulant résolument moderne, un petit esprit Loft New-Yorkais avec de la brique et des tableaux streetart signés Angélique Cruz. Pas de nappe mais des tables noires design, des fauteuils lumineux et enveloppants et un coté décalé avec des sets au motif peau de vache qui inspirent immédiatement à la décontraction.

Depuis la table, par la fenêtre, c’est tout un paysage qui se dessine. Il y a le célèbre pont de pierre sur la gauche, l’Allier au premier plan et, un peu plus loin, le sommet du Puy de la Poule que l’on observe changer d’aspect au gré du passage des nuages.
Sur les tables, la mise en place varie selon l’endroit. Dans une salle, on retrouve nappes blanches et vaisselle grise et noire, signe d’élégance et de raffinement, dans l’autre,

des plateaux sombres sur lesquels sont posés des sets au motif de peau de vache, touches plus légères et qui inspirent immédiatement décontraction et légèreté.

A la lecture des menus, le ton est donné. Il y a ici tout à la fois la volonté de proposer les produits au meilleur de leur saison d’épanouissement et une touche bretonne qui vient percuter les repères auvergnats connus. Clairement, l’ambition créative du Chef est de se transformer en guide vers un parcours de découvertes, entre les terres profondes de la région, les lacs voisins et les côtes maritimes de son enfance.

 

en images ...

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter